La sophrologie est une science, élaborée par le professeur Caycedo, neuropsychiatre colombien, dans les années 60. « C’est l’étude de la conscience en harmonie ». Elle permet de trouver l’équilibre nécessaire pour vivre bien avec soi-même et avec les autres, d’évoluer de façon sereine et adaptée dans son environnement. Il s’agit d’améliorer sa qualité de vie.

 

C’est une pratique avant tout. La sophrologie utilise des techniques de relaxations dynamiques (exercices corporels simples, basés sur la respiration, le relâchement musculaire et l’imagerie mentale positive). Sa pratique régulière permet de se sentir vivre par la respiration, par une meilleure conscience du corps (le corps en mouvement), et par l’affirmation du positif.

 

 

Trois principes fondamentaux :

Principe du schéma corporel comme réalité vécue : La sophrologie permet une meilleure harmonie entre le corps et l »esprit, et améliore l’image que l’on a de soi. Il ne s’agit pas d’imaginer le corps, mais de le vivre, de le ressentir, dans l’instant présent, avec beaucoup de réalisme.

Principe d’action positive : Toute sensation corporelle positive agit de façon positive sur le mental, et toute pensée ou image mentale positive agit de façon positive sur le corps. La Sophrologie s’applique à renforcer ce qui va bien, ce qui est positif pour l’individu.

Principe de réalité objective : La sophrologie permet de voir les choses telles qu’elles sont, et non telles que nous voudrions qu’elles soient; elle developpe notre objectivité; il s’agit d’accueillir les situations avec réalisme, sans appriori, comme si c’était la 1ère fois.